Charte d’accès à la Nature

  •  Je respecte la tranquillité des lieux, je reste discret(e) et attentif(ve).
  • Je n’effraie pas les animaux que je pourrais croiser, je les observe sans les toucher.
  • Je ne coupe ni arbres, ni branches, ni plantes. En zone de réserve, aucun prélèvement de plantes ni d’animaux n’est autorisé.
  • Je contourne les zones sensibles, je ne les piétine pas (lieux de nidification, frayères, zones humides).
  • Je garde mon chien en laisse : nous le considérons comme un ami, mais les animaux sauvages le perçoivent comme un prédateur et les troupeaux peuvent être apeurés. Ils sont interdits en réserves naturelles.
  • Je ne donne pas de nourriture aux animaux.
Orchis pyramidal

Vous partagez l’usage de la nature avec des personnes qui y travaillent, y habitent ou qui l’apprécient (agriculteurs, forestiers, éleveurs, chasseurs, sportifs…), veillez à respecter leur présence. Je suis attentif et respectueux de la vie locale.

  •  Je pratique une activité dans le respect mutuel des autres usagers.
  • Je referme les clôtures et les barrières : sur les chemins, nous sommes toujours sur la propriété d’autrui.
  • Je contourne les troupeaux et leur chien de protection pour ne pas déranger le travail du pâtre et assurer ma propre sécurité.
  • Je tiens compte des recommandations locales afin d’être informé des activités de chasse.
  • Dans certains secteurs (les réserves naturelles, les sites classés...), le camping est interdit mais le bivouac (du coucher au lever du soleil) est cependant toléré autour des refuges et le long des sentiers balisés.
  • Je nettoie mes semelles : sans le savoir, nous pouvons nuire à la biodiversité en apportant dans la terre collée à nos semelles, des graines ou des germes venus d’autres milieux naturels.
  • Je ne jette aucun détritus (pique-nique, douille de cartouche, mégot, décharge sauvage...), j’emporte mes déchets
  • Pour mes besoins, je m’assure d’être assez éloigné(e) (30m) des rivières, zones humides et étangs pour éviter de nuire à l’approvisionnement en eau et aux poissons. J’enterre mouchoirs et papier toilette ou le cache sous des pierres ou l’emporte.
  • Je suis vigilant(e) et respectueux(se) du petit patrimoine (murets de pierre, orris…) : je n’écris pas dessus, je n’escalade pas les murets et je ne bouge ni ne prélève les pierres.
pq
  • Je choisis un équipement approprié à mon activité.
  • J’adapte ma tenue vestimentaire aux conditions climatiques et à la durée de la sortie.
  • Je m’informe du niveau de difficulté de la sortie.
  • Je fais appel à l’aide d’un professionnel adapté à mon activité.
  • Je reste localisable, j’évite de partir seul(e).
  • Je me munis de cartes ou de GPS.
  • Je reste sur les sentiers balisés.
  • Je signale toute anomalie (un panneau défectueux, un problème de pollution, un besoin de sécurisation…) grâce au programme Suric@te.
  • Je porte assistance à toute personne pouvant se trouver en difficulté et j'appelle les secours au 112

Inondation, incendie, tempête...

  • Je vérifie les conditions météo au 3250 ou sur météo-france
  • En cas d’orage, je fuis absolument les cols, les crêtes, les grands plats et les pentes douces dénudées. Je cherche  un abri comme les cabanes, les refuges, les forêts. Je limite le contact, surtout humide, avec le sol.
  • Je fais des feux uniquement dans les aires aménagées et lors des périodes autorisées.
  • Pour connaître le risque incendie du jour, je consulte le site Internet :
    www.prevention-incendie66.com ou le 04 68 38 12 05.