VALORISER & COMMUNIQUER

Promouvoir son engagement


Par la prise en compte de la nature dans les politiques d’urbanisme, par la gestion différenciée des espaces verts, par la végétalisation des berges des fleuves et des rivières, par la restauration des habitats naturels ou d’autres actions innovantes, les villes, mais aussi les structures intercommunales qui les regroupent, agissent en faveur de la biodiversité. Ces nouvelles pratiques doivent s'accompagner d'une bonne communication en direction du public afin qu’il comprenne qu'il s'agit d’une nouvelle façon de faire pour la préservation de l’environnement et du cadre de vie. La labellisation des pratiques et des espaces constitue une valorisation de l'engagement des collectivités, tout comme la création de sentiers thématiques.

Label "Eco-jardin"

Ce label assure que le gestionnaire du site est bien engagé dans une démarche globale de gestion écologique des espaces verts. Des audits sont réalisés par des organismes externes compétents et indépendants et basés sur des grilles d’évaluation communes. Eco-jardin garantit un engagement dans une démarche d’amélioration continue. Les critères d'attribution concernent la planification et l'intégration du site, les sols, l'eau, la faune, la flore, le mobilier...


Label "O Phyto"

Le label « objectifs zéro phyto » récompense les actions des collectivités pour réduire ou supprimer l’usage de produits phytosanitaires dans le traitement de leurs espaces publics. Afin de matérialiser l'engagement des communes et leurs niveaux de progression, des panneaux seront apposés aux entrées de ville sur les espaces verts. Ces niveaux, validés par un jury, sont représentés par des rainettes et complétés par un papillon lors de l’accès au Label. En retour, les communes s'engagent à communiquer activement et mobiliser les autres acteurs de leur territoire dont les particuliers.


Label "Eco-Ecole"

De l'école au lycée, le label valorise la démarche de développement durable d'un établissement scolaire et récompense l’engagement des élèves et des partenaires dans le projet. Il apporte de la visibilité à l’établissement et aux actions engagées et contribue à maintenir une dynamique dans le projet. Le programme "Eco-Ecole" vise à aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure pour s’y épanouir et  y participer. Il repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs d’un établissement scolaire (élèves, enseignants, direction, personnels administratifs et techniques, etc.) mais également du territoire (collectivités, associations, parents d’élèves, etc.).


Label "Aire Marine Educative"

Une « aire marine éducative » est une zone maritime littorale de petite taille qui est gérée de manière participative par les élèves d’une école primaire suivant des principes définis par une charte.

Elle constitue un projet pédagogique et écocitoyen de connaissance et de protection du milieu marin par des jeunes publics. La classe est ainsi placée au sein d’une dynamique territoriale faisant appel à l’expertise de l’école et de la commune concernée, mais aussi d’associations d’usagers ou de protection de l’environnement.


Concours "Capitale Française Biodiversité"

L'opération « Capitale française de la Biodiversité » met en lumière chaque année des actions exemplaires des collectivités sur un thème central. Les objectifs du concours sont multiples : pédagogie (donner des idées d’action aux agents et élus des collectivités), transversalité (créer du dialogue entre différents services et élus au sein de la collectivité), valorisation et promotion (par le biais des trophées et des « libellules » accordées) et enfin identification et partage mutuel des bonnes pratiques (par le biais du recueil d’action, des ateliers régionaux et des visites de terrain).

MESSAGES

Souvent oubliée ou négligée, la communication arrive généralement après les premières actions et même les premières réactions. Or, elle doit être faite en amont pour préparer les habitants, usagers, salariés, élus, agents, aux changements à venir. Il faut profiter de l’ensemble des supports de communication existants pour diffuser largement l’information. Les agents de terrain sont de très bons relais pour sensibiliser le public aux pratiques qu’ils mettent en œuvre. Il est important de sensibiliser également les décideurs, élus ou responsables, de ce que font leurs services techniques ou prestataires.

Cette communication doit montrer non seulement l’apport qu’elle a pour la nature mais également les enjeux liés à la santé publique, au climat, à l’amélioration du cadre de vie, à la protection de la ressource en eau, au risque inondation…

OUTILS
  • Communication via les journaux locaux, le site internet de la collectivité, affiches et panneaux sur site
  • Journées d’information afin de présenter les pratiques de gestion écologique mises en place
  • Réponse systématique aux courriers, courriels, appels téléphoniques, mise en place d'une permanence
  • Organisation de sorties découverte de la nature en ville
  • Valoriser votre structure dans la presse en relayant l'information via des communiqués de presse
  • Faire passer les messages via les vêtements des agents et/ou les véhicules

Peurs et désintérêt du public ?

La gestion écologique et différenciée se heurte naturellement à la résistance au changement. Dans les arguments souvent exprimés, on retrouve un certain nombre d’espèces ou de maux cités, quand il ne s’agit pas juste de termes génériques tels que « vermine ». Ces réactions sont souvent le reflet d’une peur de la nature, nature que l’on accepte uniquement maîtrisée. Cette peur, souvent injustifiée, se fonde sur notre expérience mais surtout notre éducation.


Développer les activités nature

La nature peut être accessible au plus grand nombre pour que chacun puisse en apprécier tous les charmes et tous les bienfaits. L'agenda nature propose à tous les amoureux de la nature, des idées originales pour découvrir, profiter et partager les joyaux naturels du Pays catalan. Plus d'une centaine d'animations pour petits et grands sont organisées chaque année pour que le public prenne rendez-vous avec la nature. De la balade contée, à l'exposition bavarde en passant par le canoë kayak, l'offre d'animation compte plus de 100 activités permettant ainsi de valoriser les territoires.


Initier des balades thématiques

La valorisation de la biodiversité passe par sa découverte, quoi de mieux qu'un sentier thématique pour valoriser les prospections de terrain sur la faune et la flore, les paysages... pour s'immerger et comprendre le fonctionnement de la nature. Ces sentiers constituent une bonne occasion de mettre à profit les inventaires naturalistes.

Afin d'harmoniser le mobilier et les informations fournies aux randonneurs sur le terrain ainsi que via les guides et fiches rando, le Département a crée une charte technique et graphique à l'intention des aménageurs et gestionnaires des itinéraires. Elle concerne la randonnée pédestre, équestre et VTT.


Valoriser les produits locaux

La marque collective "Valeurs Parc naturel régional" a pour objectif d'offrir aux entreprises situées dans un Parc naturel régional de s’engager dans des démarches collectives et solidaires, garantes d’effets structurants en faveur du développement durable. Choix des matières premières, bâtiments et processus de production, nature des produits et services marqués : cette démarche contribue à la protection de l’environnement et à la transition écologique et énergétique.